Cuba – Mercado Egido – La Havane

PubliÉ le Catégories : Cuba, Sur les marchés.


Cuba – La Havana Vieja – Avenida de Belgica entre Corrales y Apodaca

Produits : Fruits et légumes, viande

 

 

Ce qui nous avait frappé dans les marchés que l’on avait visités jusqu’à présent, c’était le côté propre et l’absence d’odeur. Tout paraissait très aseptisé, calibré, ordonné.

 

Le choc culturel de notre arrivée à Cuba se ressent aussi nettement sur les marchés !

Ici, les carcasses de viande pendouillent à l’air libre, ou sont posées sur de simples tables en bois. On sent (enfin !) l’odeur de la viande fraîche, mais qui a un peu traîné au soleil quand même. Les nombreuses mouches et les chiens qui rôdent en attestent. Les bouchers découpent sur place les viandes en petits morceaux, car c’est ainsi qu’on la mange à Cuba. On mange essentiellement du poulet et du porc, et tout se mange : on trouve même des stands ne vendant que des oreilles ou des pieds de porc !

Ici, les fruits et légumes ne sont pas sélectionnés, calibrés, ni bien rangés. Ils sont entreposés dans des cagettes en bois qui ont déjà bien vécu. Les oignons, pour ne citer qu’eux, sont plus ou moins gros, plus ou moins ronds, plus ou moins jaunes, plus ou moins durs. Et même si le système métrique est en vigueur ici, on se débrouille parfois autrement pour compter les quantités : une tasse de citrons ou une demi-bouteille de chou par exemple.

 

Et sinon, qu’est-ce qu’on a trouvé de beau sur ce marche Havanais ?

  • Les bases de la cuisine cubaine : riz, haricots, ail, oignon, quelques rares herbes et épices, piments
  • Les légumes et légumineuses à cuire : yuca (manioc), bananes plantain, d’énormes courges
  • Les légumes pour les salades : Avocats, poivrons, concombres, chou, salade
  • Plein de fruits : citrons, pastèques, goyaves, bananes, noix de coco, ananas, papayes, oranges, mangues
  • Les viandes : tout ce qui se mange dans le poulet et le porc

 

A noter que tout se paie en peso cubain, la monnaie des locaux, et que du coup les prix sont vraiment très bas. Bref, un beau marché tropical, plein de vie et plein d’odeurs, mais pas toujours très propre quand même.

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.