Brèves Nippones #20 – Les toilettes japonaises

PubliÉ le Catégories : Japon. Tags : , .


Je n’aurais jamais cru qu’un jour j’écrirais plus de 1000 mots sur des toilettes. Et pourtant…

 

Il faut dire qu’au Japon, les toilettes c’est quelque chose !

D’abord ce qui est vraiment appréciable c’est que les toilettes respectent l’indispensable règle des 3P.

 

On en trouve PARTOUT. Mais quand je dis « partout » c’est-à-dire tous les 100m en ville mais aussi dans les points de vue au sommet des montagnes, dans le métro, les supermarchés, les konbinis…

 

Elles sont PROPRES. Vraiment et partout. C’est tellement agréable !

 

Il y a toujours du PAPIER. Y compris dans celles des arrêts au bord des routes ou en pleine rue. Et parfois on trouve même du papier en grande quantité. La peur de manquer ?

 

 

 

Mais ce qui frappe ensuite quand on entre dans des toilettes japonaises c’est le toilette en lui-même.

 

225px-JapaneseSquatToiletBon déjà il y a la version traditionnelle, celle qu’ils traduisent en « japanese toilet » . C’est comme des toilettes turques, sauf qu’on met les pieds à l’extérieur et – si on a bien compris – on se tourne de l’autre côté, face à la chasse d’eau.

 

 

Ensuite il y a ce qu’ils appellent « washlet » ou « western toilet » mais que je qualifierais plutôt de « advanced toilet » . Rien ne vaut l’image. Un bijou de technologie !

 

 

 

Un délire de designer ? Pas du tout. Visite guidée.

  • En préambule, dans les toilettes publiques, vous pouvez utiliser du nettoyant à lunette mis à disposition pour désinfecter le siège.
  • Ensuite vous vous asseyez et découvrez que le siège est chauffant ! Je veux le même pour l’hiver ! Vous pouvez d’ailleurs régler la température. Un petit luxe qu’on retrouve en général chez les gens, mais pas que. Au sommet du Mont Misen aussi par exemple…
  • Après avoir fait votre commission, vous avez le choix : « shower » ou « bidet » , deux jets dirigés devant ou derrière pour se nettoyer. Bien sûr la force du jet est réglable. Et même parfois la température de l’eau !
  • Dans les toilettes publiques la chasse d’eau se déclenchera automatiquement en général.
  • Sinon vous avez le choix entre 2 voire 3 niveaux de chasse d’eau : full flush, half flush et eco half flush
  • Parfois on trouve aussi la possibilité d’envoyer un jet désodorisant dans les toilettes (s’il ne se déclenche pas automatiquement à votre arrivée/départ…). Et dont la puissance olfactive est évidemment réglable.

 

Mais le summum du délire toilettesque japonais c’est le « flushing sound »  : un bouton qui vous permet d’activer un son de chasse d’eau pour qu’on ne vous entende pas faire vos besoins !!!

En fait ce dispositif est surtout présent dans les toilettes pour femmes, car les femmes japonaises avaient l’habitude de faire couler la chasse d’eau en continu pour que personne ne les entende aux toilettes. Pour éviter cet énorme gaspillage d’eau, ils ont inventé ce système de bande son.

Son qui se déclenche d’ailleurs souvent automatiquement dans les toilettes publiques des filles quand vous vous approchez du siège.

 

Sans titre

 

Et il y a aussi les petites chaussons de toilettes, qu’on trouve chez la majorité des gens. En fait au Japon tout est propre, car ils font d’abord très attention de ne pas salir. Oui, le Japon est plein de bon sens ! Ainsi dans les maisons, on enlève ses chaussures en entrant, pour ne pas ramener la saleté de l’extérieur à l’intérieur. Les toilettes étant considérées comme un « lieu sale », on ne doit donc pas marcher avec ses chaussons d’intérieur ou ses chaussettes sur le sol des toilettes et ensuite propager toutes ces horribles bactéries dans toute la maison. On utilise donc des chaussons réservés aux toilettes.

 

Pour cette même idée de séparation du propre et du sale, les toilettes et la salle de bain sont toujours deux pièces distinctes.

 

 

201511 - Japon - 0406Il y aussi plein d’autres éléments notoires :

  • La présence de porte-bébé dans les toilettes publiques. Pas bête !
  • Une pissotière pour enfant dans les toilettes femmes. Pas bête !
  • Un système de robinet-lavabo en haut du réservoir d’eau pour que l’eau utilisée pour se laver les mains soit réutilisée dans la chasse d’eau. Carrément malin !
  • Des plans des toilettes à l’extérieur, montrant l’agencement des divers toilettes et accessoires. Euh, là on n’a pas compris vraiment l’utilité…
  • Parfois le couvercle de toilettes s’ouvre automatiquement, souvent une lunette qui se lève / s’abaisse doucement (sans claquer)
  • Souvent il n’y a rien pour se sécher les mains, car les japonais ont en général avec eux une petite serviette en tissu.
  • Ils ont des modèles qui vérifient la pression sur le siège avant de déclencher certaines actions. Ce qui évite par exemple, de tester le bouton bidet « pour voir », debout en face des toilettes, et de se prendre un jet d’eau dans la figure…
  • Il y a tellement de boutons pour commander les toilettes, que dans les lieux publics, ils ajoutent souvent un autocollant pour indiquer où est celui de la chasse d’eau.
  • Et si vous souffrez de laxophobie, vous pouvez télécharger l’application Check A Toilet pour avoir la carte de toutes les toilettes publiques du Japon. A vrai dire, il y en a tellement partout qu’on n’a pas testé cette application.
  • Il parait qu’ils ont inventé des toilettes avec un détecteur permettant de savoir si on est face ou dos aux toilettes pour abaisser ou relever la lunette en conséquence : voilà qui agit pour la paix des ménages en résolvant un épineux problème domestique !

 

On a aussi vu, chez un de nos couchsurfeurs, un manuel d’utilisation… de plus de 100 pages ! Forcément…

 

 

Dans les supermarchés on a même trouvé des bidets portables : un appareil avec un petit réservoir d’eau qu’on peut glisser dans son sac à main et qui fourni un jet pour se laver le postérieur.

Là je cite TOTO (oui, un nom pareil, ça ne s’invente pas !), la société qui a inventé le washlet et qui reste aujourd’hui son principal fabricant, qui présente son travel washlet :

« If you’ve become accustomed to the luxury of Japan’s automatic washing toilets, it can be hard to deal with unsanitary bathrooms elsewhere in the world. How do you know the toilet paper is clean? »

Tout est dit, je crois que cela résume bien l’obsession de propreté des japonais.

 

BreIMG_1705f, la grande question qui nous taraude désormais est la suivante : ils exportent en France ?

 

 



2 commentaires sur “Brèves Nippones #20 – Les toilettes japonaises


     Loick a écrit :

    28 décembre 2015 à 12:39

    Hello
    Super vos articles je tire mon chapeau pour la rigueur journalistique qui est la votre. J’espère que tout va bien pour vous. Bonnes fêtes !


       Benito (voyagepartageetpotage.com a écrit :

      13 janvier 2016 à 08:07

      Salut Loick, et merci pour ton message.
      Toujours agréable de recevoir de tels retours.
      Tout va bien pour nous, aux Philippines en ce moment, où les fêtes se sont bien passées.
      Bonne année 2016 à toi, et à la prochaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *