La Drôme de ferme en ferme

PubliÉ le Catégories : France, Initiatives socio-culinaires. Tags : , .


Au cours de notre marathon d’annonce, nous sommes allés à Valence retrouver la sœur de Benoît et son mari qui nous ont proposé de parcourir les environs à la rencontre des fermes et des agriculteurs dans le cadre de l’événement « de ferme en ferme ». Une belle occasion de visiter la région, de rencontrer des producteurs locaux, de découvrir, d’échanger et puis aussi de déguster quelques produits.
Au final nous aurons visité trois fermes pendant le week-end :

  • La ferme du clos de l’Orme, où nous avons assisté à une démonstration de chien de berger.
  • Les Amanins, une ferme agro-écologique et pédagogique. Nous lui avons d’ailleurs consacré un article complet.
  • Les escargots de Montvendre, où nous avons pu découvrir l’élevage de ces petites bêtes (et en déguster quelques unes).

 

Initiative socio-culinaire : De ferme en ferme

Objectif : Créer du lien dans nos territoires autour d’une agriculture durable

Le principe

« Suivez les épouvantails et venez nous rencontrer »

Pendant deux jours, les paysans ouvrent leurs portes et proposent aux visiteurs, souvent extérieurs au monde agricole, de découvrir leur quotidien, leurs savoir-faire, leurs modes de production.

Dans chaque département des circuits sont proposés permettant de se promener de ferme en ferme.
Dans chacune d’elle sont organisées des animations et visites commentées de l’activité de la ferme. Les paysans proposent aussi souvent de goûter leur production lors du déjeuner ou sous forme de dégustation.

Mais ces portes ouvertes sont avant tout un moment d’échange autour d’une agriculture durable et créatrice de richesses, tant économiques qu’environnementales ou sociales.

 

Concret

L’initiative prend ses racines dans la Drôme en 1993, où une trentaine d’agriculteurs ont ouverts leurs portes au public pour partager leur passion. Petit à petit l’opération s’est développée grâce au réseau CIVAM (Centres d’Initiatives pour Valoriser l’Agriculture et le Milieu rural) et le premier événement national a eu lieu en 2000.

Cette année l’événement « de ferme en ferme » a eu lieu dans 24 départements, soit 92 circuits regroupant 548 fermes.

 

Local

De ferme en ferme est organisé au sein de chaque département où les producteurs d’un même territoire se rencontrent pour la préparation de l’événement. Pour les visiteurs, il s’agit avant tout de découvrir des fermes de proximité au travers des circuits proposés.

 

Collaboratif

Les paysans sont invités à participer à des journées de formation durant la préparation de l’événement. L’occasion pour eux d’échanger sur l’agriculture durable et de travailler ensemble sur un projet commun qu’ils font vivre et évoluer collectivement. Ainsi ce sont des réseaux d’agriculteurs locaux qui se forment et se renforcent, permettant souvent la naissance d’autres projets collaboratifs.

 

Reproductible

L’exemple drômois a déjà été dupliqué dans 23 autres départements, alors pourquoi pas plus encore ?

 

Créateur de lien social

C’est un des objectifs forts de l’opération. D’abord entre les producteurs et les partenaires lors de la phase d’organisation. Puis ensuite, lors de l’événement, entre les producteurs et les visiteurs, où les deux jours sont consacrés à l’échange.
Enfin cette opération se propose comme une introduction à la vie de la ferme et les visiteurs sont invités à revenir sur les exploitations tout au long de l’année pour poursuivre cette découverte.

 

Notre ressenti

Nous avons passé un week-end au vert à sillonner les routes de la Drôme sous le soleil (presque tout le temps). Déjà la carte postale était belle.

Nous avons pu faire quelques belles découvertes du monde rural, que ce soit avec la démonstration de chien de berger ou la production d’escargots. Et puis la visite aux Amanins nous a vraiment plu. On a eu plus de temps pour discuter avec les agriculteurs et découvrir leurs méthodes de production, leurs contraintes, leurs envies.

Et n’oublions pas que nous avons aussi bien mangé :) avec ces produits bons et frais.

Alors je crois que l’objectif a été atteint, l’espace d’un week-end nous avons touché du doigt la vie à la ferme, nous nous sommes posés quelques questions sur un avenir durable et avons envie d’en savoir plus.

Et comme ils disent « un week-end pour découvrir, l’année pour revenir« . Pour nous ce ne sera sûrement pas dans les fermes drômoises que nous reviendrons cette année, mais qui sait ce que nous réservent les fermes du monde.

 

Contacts

Site web : defermeenferme.com

 

Quelques photos

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *