Nicaragua – Marchés de Leon et Granada

PubliÉ le Catégories : Nicaragua, Sur les marchés.


On a visité deux marchés importants du Nicaragua : le marché quotidien de Leon, dans les halles, et le marché du dimanche à Granada, qui s’étend sur plusieurs rues autour des halles.

 

Comme au Guatemala, ce sont des marchés où l’on trouve de tout pour le quotidien : tous types de produits alimentaires, des vêtements, des produits d’hygiène et pour la maison, et même des tirelires !

Toutefois, en ce qui concerne les vêtements, on reste ici dans les classiques occidentaux : points de tenues traditionnelles mayas ou autres ici. Ce qui enlève un peu de couleur et d’exotisme à ces marchés. Et du côté des produits alimentaires, faute de tortillerias, on n’a pas entendu non plus les claquements de main caractéristiques de la fabrication des tortillas.

 

D’autres choses ont néanmoins retenu notre attention :

  • Des fruits exotiques : les énormes papayes, les multiples caisses de bananes, de plantains, de mangues et d’ananas, les citrons verts…
  • Mais des légumes de chez nous : tomates, poivrons, oignons, courges, carottes, choux, concombres, brocoli…
  • Les grosses pièces de bœuf ou de porc, suspendues au-dessus des étals, pas toujours très ragoûtantes
  • Les petits barbecues plus ou moins improvisés sur les trottoirs, où l’on sert de beaux morceaux de porc, de poulet ou de bœuf, accompagnés de crudités et de gallo pinto (riz et haricots)
  • Les sirops, sauces ou jus vendus directement dans des petites pochettes plastiques, et non dans des bouteilles
  • Les gros fromages conservés dans sachets plastiques transparents légèrement pressurisés
  • Les déchets qui s’amoncellent par terre en fin de journée…

 

Au final, l’impression générale est un peu plus fade qu’au Guatemala : moins de bruits, moins de couleurs mais toujours aussi vivant.

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *