Quand Voyage Partage et Potage rencontre Disco Soupe

PubliÉ le Catégories : France, Initiatives socio-culinaires. Tags : , , .


C’est au hasard des pérégrinations de Sandrine sur la toile qu’elle a un jour découvert que la première Disco Soupe orléanaise aurait lieu le lendemain. Nous avions déjà entendu parler des Disco Soupes organisées à Paris et avions noté d’approfondir le sujet dans le cadre des initiatives socio-culinaires que nous cherchions avant de partir.  L’occasion était trop belle ! Nous ne pouvions pas rater ça !

Le lendemain Benoît est donc parti travailler l’économe en poche pour être fin prêt à rejoindre Sandrine lors de l’épluchage collectif en fin de journée.

 

Initiative socio-culinaire : Disco Soupe

Objectif : Sensibiliser de façon festive contre le gaspillage alimentaire

Le principe

« Viens éplucher si affinités »

Les organisateurs d’une Disco Soupe vont à la rencontre des maraichers, marchés et distributeurs de leur région pour récupérer un maximum de leurs produits invendus destinés à être jetés. Parmi ceux-ci on retrouve surtout les produits « invendables » car hors calibre, tachés, mal taillés, bref tout ce qui n’est pas dans l’uniformité des standards occidentaux, même s’ils sont tout à fait consommables. Les « délits de faciès repris de justesse » comme ils aiment à les appeler.

Les fruits et légumes ainsi amassés serviront à préparer de grandes soupes et salades sur l’espace public. Pour cela, tous les volontaires sont invités à participer à une grande séance d’épluchage et de découpe. Au rythme de la musique, les salades s’assemblent et les soupes se mixent.

Rapidement, éplucheurs comme passants peuvent venir goûter aux plats préparés, gratuitement ou avec une contribution libre pour ceux qui le souhaitent.

Au delà de la confection d’un repas, Disco Soupe est surtout un prétexte pour permettre aux gens de se rencontrer et d’échanger sur la question du gaspillage alimentaire.

 

Concret

La première Disco Soupe a été organisée à Paris en 2012, en s’inspirant des « Schnippel Disko » du mouvement Slow Food en Allemagne. Depuis 2 ans ce sont 200 Disco Soupes qui ont été organisées dans 75 villes dans le monde pour 40 tonnes de nourriture sauvées !

 

Local

Le mouvement Disco Soupe est constitué d’équipes locales autonomes qui organisent des événements à portée locale en récupérant des produits de leur région.

 

Collaboratif

Tout le monde participe à l’épluchage et à la découpe des légumes. De plus, les recettes, imaginées par les organisateurs en fonction des produits récupérés, évoluent au fil de l’événement avec les suggestions de chacun.

 

Reproductible

Disco Soupe est un concept open source. N’importe qui peut organiser une Disco Soupe dans sa ville, à condition d’en respecter la charte (les « Disco-mmandements »). Il suffit de contacter l’association qui donnera toutes les informations utiles et en particulier un « kit de démarrage » pour aider à l’organisation de sa première Disco Soupe.

 

Créateur de lien social

Disco Soupe est avant tout un événement festif, souvent associé à une autre manifestation. Cela bénéficie mutuellement aux deux événements ainsi accouplés : une plus grande visibilité et un public plus large pour la Disco Soupe et un stand de nourriture gratuite pour la manifestation associée. Ainsi il permet à des personnes d’horizons différents de se rencontrer lors de l’épluchage des légumes puis autour d’un bol de soupe.

 

Notre ressenti

On a beaucoup aimé l’ambiance conviviale de l’événement autour des tables de découpe. En marge d’un festival de hip-hop, ici à Orléans, cela a créé un mélange des genres intéressant, où des pros des légumes côtoyaient des ados néophytes. L’occasion aussi pour certains de découvrir comment éplucher une pomme de terre (oui, on nous l’a vraiment demandé), comment découper un fenouil ou cuisiner des fanes de radis. Et c’est quoi cette carotte un peu blanche ? Un panais !

Et puis, il faut le dire, on a bien mangé ! Nous avons dans l’ensemble beaucoup aimé les soupes et salades préparées, à part peut être un morceau de betterave plus que douteux qui s’est glissé dans notre bol.

Même si l’événement auquel nous avons participé ne nous a pas forcément donné les moyens de lutter contre le gaspillage, il nous a permis de prendre conscience de l’ampleur de ce que nos modes de consommation mettent au rebut.

Alors merci à la joyeuse équipe d’Orléans pour l’organisation.

YES, WE CUT !

 

Contacts

Site web : discosoupe.org

Facebook : DiscoSoupe

Et pour Orléans : Facebook DiscoSoupe Orléans

 

Quelques photos

(Retrouvez notre vidéo dans cet article)

 

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *